La Réunion

A 900 kilomètres à l’est de Madagascar, l’île de La Réunion se situe au cœur de l’Océan Indien. La Réunion est un département d’outre-mer français et fait partie de l’Union Européenne. L’île est la seule région européenne se trouvant dans l’hémisphère Sud. Territoire unique où se mêlent paysages extraordinaires des montagnes et richesses de la mer, l’île de La Réunion a obtenu depuis août 2010, le classement au patrimoine mondial de l’Unesco de ses cirques et remparts. C’est une véritable récompense pour l’ensemble des Réunionnais, amoureux de la nature et respectueux de ce patrimoine exceptionnel.

Carte de la Réunion {JPEG}

Avec ses montagnes abruptes, La Réunion bénéficie d’une forte identité géographique

Le Piton des Neiges est le point culminant de l’île avec ses 3070 m. Ses dernières éruptions remontent à 16 000 ans. Le piton est accessible depuis le cirque de Cilaos, le cirque de Salazie ou la Plaine des Cafres. Le Piton de la Fournaise, qui culmine à 2632 m, est apparu il y a 300 000 ans. Il est un des volcans les plus actifs au monde. De type "effusif", il reste relativement inoffensif.

Avec ses microclimats, La Réunion bénéficie d’une flore et d’une faune uniques au monde

La rencontre d’un climat tropical humide et d’un relief impressionnant a favorisé la multiplication de milieux spécifiques, contribuant au développement d’une faune et d’une flore endémiques. Entre la savane sèche de la côte ouest et les forêts humides des versants de la « côte au vent », La Réunion offre une variété de milieux naturels époustouflants. Les villes se sont développées sur le littoral, tandis que l’intérieur montagneux est resté préservé.

Située dans l’hémisphère sud, La Réunion profite toute l’année du climat tropical

Sous les tropiques, les notions d’hiver et d’été sont très relatives. L’année se divise en deux grandes périodes distinctes : la saison chaude et humide, de novembre à avril, et la saison sèche et plutôt fraîche, de mai à octobre. L’été austral s’installe en janvier-février avec des températures dépassant les 30° sur les côtes. Les précipitations, de courte durée, peuvent être importantes. C’est aussi la saison des cyclones tropicaux. L’hiver austral, qui s’étale sur les mois de juillet-août, se traduit par des températures un peu plus fraîches (aux alentours des 24°). Enfin, les intersaisons qui concernent les mois d’avril à mai et d’octobre à novembre, ni trop chaudes ni trop humides, sont particulièrement agréables.

La Réunion, une île de métissage

Au XVIIe siècle, l’île était déserte jusqu’à ce qu’elle devienne française. Elle a été peuplée par vagues successives. Ses premiers habitants étaient des colons français venus avec leurs serviteurs malgaches. Une société esclavagiste voit alors le jour. Ce n’est qu’en 1848 qu’est proclamée l’abolition de l’esclavage. La colonie décide alors de chercher de nouveaux bras en Inde. Au cours du XIXe siècle, des migrants venus de Chine et de l’Inde musulmane commencent à s’établir dans l’île. Ils sont rejoints au XXe siècle par de nombreux compatriotes. A partir des années 1960, de nombreux Français de métropole s’installent à La Réunion. Dix ans plus tard, le département français de l’Océan Indien commence à attirer des Comoriens, dont des Mahorais. Les visages des réunionnais d’aujourd’hui révèlent la beauté du métissage dans toute sa diversité. La Réunion est l’une des régions les plus densément peuplées de l’Union Européenne, avec plus de 300 habitants par km². La population devrait atteindre le million d’habitants d’ici 2025.

La Réunion, une île qui se construit dans le mélange subtil des traditions et du modernisme

En raison du relief abrupt de La Réunion, les activités humaines se sont concentrées sur le littoral. On y trouve aujourd’hui les principales villes : Saint-Denis, le chef-lieu ; Saint-Paul, la première "capitale" et Saint-Pierre la sudiste. La belle architecture créole y est protégée des assauts de la modernité : l’âme de ces cités bâties par de rudes pionniers est préservée. L’atmosphère se fait plus campagnarde dans les cirques et les plaines d’altitude, entre cases coquettes, champs accrochés aux pentes et pâturages piquetés de troupeaux. La canne à sucre forme une ceinture verte autour de l’île, interrompue seulement au sud-est par l’imposant massif du Volcan.

Votre recherche
|
| |
| |
| | |

Button Trouvali
Nos prestations
Nos tarifs | Location | Vente | Estimation Plus d'information ?

Contactez-nous par téléphone ou en remplissant le formulaire ci-dessous et prenez rendez-vous pour une visite

Nous contacter
Agence Trouvali
21, route de Saint-François - PK3
97400 Saint-Denis


christophe@trouvali.com
GSM › 06 92 64 91 01
Tel › 02 62 30 74 61